Cérémonie du 8 mai 2017


Photos et documents avec l'aimable participation de Roger Ragot

La remise de la médaille et du diplôme de porte-drapeau Jacky Fauconnier par le maire Sylvain Laignel, précédait la lecture du message du secrétaire d'Etat chargé des Anciens Combattants. Deux gerbes étaient déposées au pied du monument, l'une par Elisabeth Celard, conseillère départementale et l'autre par Rémy Perrot, président de la FNACA. Le SIM assurait les musiques de circonstances, dont "La Marseillaise? reprise parle public. Les jeunes élus du Conseil municipal enfance jeunesse avec Marie Delhomme pour porter le drapeau, la gendarmerie et un public nombreux assistaient à cet instant du souvenir.

En préambule de la cérémonie du 8 mai, Jacky Fauconnier s'est vu remettre la médaille du porte-drapeau par le maire Sylvain Laignel et le diplôme d'honneur par Denise Chalancon et Rémy Perrot, président de la FNACA. Cette distinction a été attribuée par la commission départementale des porte-drapeaux de l'Isère avec 10 années de services pour la Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie. Remarqué par une fidèle présence et beaucoup de prestance à chaque cérémonie du souvenir et sur d'autres lieux ou communes pour des évènements plus ou moins tristes ; il est vrai que cet Estrablinois honore parfaitement sa fonction : porter l'emblème de la nation

Le 8 Mai 1945, l'Allemagne hitlérienne capitulait sans condition.

Au jour anniversaire de cette Victoire, devant chaque Monument aux Morts, unis et rassemblés, les Françaises et les Français
se souviennent et rendent hommage à leurs morts, à tous ces soldats de la Métropole, d'Outre-mer, des Forces Alliés, dont le sacrifice sur les différents théâtres d'opérations ont permis cette victoire.
Les Françaises et les Français se souviennent et honorent la mémoire de toutes celles et tous ceux qui ont été victimes de l'atroce réalité des événements de la Seconde Guerre mondiale : les emprisonnés, torturés et abattus, les victimes civiles, les combattants de toutes armes, les résistants, déportés, fusillés, massacrés, prisonniers, pour leur courage, leur esprit de sacrifice et leur sens du devoir
. Ils ont sacrifié leur vie pour la France, la Paix et la Liberté.
Rendant hommage à toutes les victimes de ces tragédies, les Françaises et les Français, également révoltés par les actes de barbarie perpétrés au cours de ces mois passés, ont pris conscience que la Paix et les valeurs humanistes qui sont les leurs sont particulièrement fragiles.
En ce jour anniversaire où les Françaises et les Français se souviennent, l'Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre (UFAC), invite chacune et chacun, particulièrement les jeunes, à la vigilance et à œuvrer, avec courage et persévérance, pour un monde de fraternité, de solidarité et de paix.
Vive la République ! Vive la France !

RETOUR