Commémoration 19 mars.... A Vienne
Devant 30 drapeaux tricolores déployés devant le monument aux morts de Vienne, portés par les représentants des comités du secteur viennois une foule imposante s'est recueillie dans un silence solennel empreint de souvenirs émouvants de chacun des anciens combattants.
Dans les locaux de la salle Miremont admirablement décorés par le Comité viennois de photos souvenirs et tenues d'époque, le Député Maire prononce un fervent discours sur la guerre d'Algérie et sa célébration acceptée par plus de 85 pour cent des Français le 19 mars.

.......A Estrablin
MESSAGE DU 19 MARS 2012

19 mars 1962 le Cessez-le-feu, proclamé en Algérie, met fin à 10 années de guerre en Afrique du Nord.
Après un quart de siècle de meurtriers conflits en Europe, en Asie et en Afrique, pour la première fois, la France n'est plus en guerre. Cette journée particulière de notre Histoire de France résulte de l'accord politique conclu la veille, à Evian, entre la France et le FLN. Longtemps espéré, et salué par le monde entier, ce Cessez-le-feu s'inscrit dans un vaste courant international de décolonisation et ouvre la voie à l'indépendance de l'Algérie après celle du Maroc et de la Tunisie.
19 mars 1962
Cette date incontournable engage un irréversible processus d'une Paix voulue et approuvée par 9 Français sur 10, lors du référendum du 8 avril 1962 organisé par le président de la République, le Général de Gaulle. Depuis cette date, douloureuse pour certains, mais solution du bon sens et de la raison, 3 générations de Français n'ont pas connu la guerre, quand celle-ci sévit encore partout dans le monde.
En ce 50e anniversaire, comme chaque année depuis 1963, nous rendons un hommage solennel à nos 30 000 frères d'armes, fidèles aux institutions républicaines, et .« Morts pour la France » en accomplissant leur Devoir de Citoyen.
Partout en France et Outre-mer, par dizaines de milliers les anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie sont accompagnés de leur drapeau tricolore, dont les plis sont ceux de la Mémoire, du Sacrifice et du sang versé, de notre unité nationale.
19 mars 1962, un indispensable rendez-vous mémoriel unissant toutes les mémoires blessées de la guerre d'Algérie, dans un esprit de tolérance.
19 mars 1962, une irremplaçable leçon d'Histoire dans une démarche du Souvenir, d'écriture de la Vérité, d'une page commune à l'Algérie et la France, avec la volonté de croiser toutes les mémoires dans un esprit de réconciliation. En ce 50e anniversaire de la fin d'une guerre qui a brisé notre prime jeunesse, nous voulons dire, aux jeunes générations, combien la Paix est un bien inestimable. Elle appelle courage et vigilance. Les commémorations des dates de fin de conflit sont bien de précieux moments de réflexion, riches en enseignements, pour vous forger un monde à la hauteur de vos espérances. Votre participation s'avère déterminante aux cérémonies qui y sont consacrées, et méritent d'être pérennisées. Ces journées du Souvenir, du Recueillement sont un Message d'Espoir, un Message de Paix.

Vive la République, Vive la France.
Le Comité National de la FNACA
 
























Une fin de journée trés solennelle avec une délégation au monument de Montferrat où sont inscrits les noms des combattants de l'Isére
La chanson de Serge Lama "l'Algérie"a cloturé cette cérémonie du cinquantième anniversaire de la fin de la Guerre d'Algérie
Retour