Sur l'air de "Fais du feu dans la cheminée"
de Hugues Auffray"

Refrain

Algérie, pays de soleil nous n'oublions pas
Ceux qui sous le bleu de ton ciel sont tombés là-bas

1) Quand le bateau quittait Marseille
Longeant l'îlot du château d'If
Rassemblés sous le soleil
Tous sur le pont restaient pensifs
Ils partaient pour une aventure
Un autre monde une autre terre
Présentaient tant d'incertitudes
De l'autre côté de la mer

2) Débarqué sur le sol d'Afrique
Chacun rejoint son unité
Il faut faire oeuvre pacifique
Maintenir l'ordre, le restaurer
Sur la frontière tunisienne
Dans les Aurès, comme à Alger
Jusqu'aux oasis sahariennes
Dans le djebel, dans l'Oranais

3) Pour pacifier le territoire
Ils partent en opération
Le fellaga dans la nuit noire
Sème la peur, la désolation
Le feu nourri d'une fusillade
Stoppe soudain la progression

Le convoi tombe en embuscade
Des deux côtés, des jeunes mourront

4) Sur le bateau qui rentre en France
On dit adieu à l'Algérie
Remerciant Dieu d'avoir la chance
De revenir dans son pays
Quand Notre Dame de la garde
Se montre enfin à l'horizon
C'est la joie et parfois des larmes
On rentre enfin à la maison

5) Aujourd'hui derrière leur bannière
Ils défilent jusqu'au monument
Pour les unirs à ceux d'hier
Dans un même recueillement
Oui mais voilà dans l'avenir
Quand il n'en restera aucun
Qui va se souvenir
De tous ceux qui sont morts pour rien

Dernier refrain (bis)

Algérie, pays de soleil, il ne faudrait pas
Oublier ceux qui sous ton ciel ,sont tombés là-bas

Chanson du groupe de Anne Marie Ceux


Retour accueil Hussards