Le Grumman TBF/ TBM "Avenger"

Le Grumman TBF "Avenger", également désigné TBM pour ceux qui ont été construits par Général Motors, est un bombardier-torpilleur américain initialement développé pour la Marine des États-Unis,et le corps des Marines des États-Unis. Il fut utilisé par un grand nombre de forces aériennes dans le monde.
Il entra en service en 1942 et fut utilisé pour la première fois au cours de la bataille de Midway.
Il s'agissait d'un avion monomoteur embarqué tri place bombardier et torpilleur de lutte ÀSM'(anti sous marine), également utilisable en protection des côtes.
Le projet TBF.1 de Grumman commence en avril 1940. L'Avenger est destiné à remplacer le Douglas TBD Devastator, jugé peu efficace sur les porte-avions Hornet et Enterprise à Midway.
Le prototype effectue son premier vol le 1er août 1941. Le nom d'Avenger est donné par décision du secrétaire d'Etat à la Marine le 1er octobre 1941.
Le 7 avril 1945, les Avenger, avec l'aide des Helldiver, coulent le cuirassé Yamato de 72 800 tonnes.
Un total de 9 836 avions sera construit en plusieurs versions, dont 4 664 TBF-3.
Grumman, submergé par les constructions de F4Fet de TBF, confie le reste de la série à Général Motors qui en fabrique 2 569, dont 958 sont destinés au Royaume-Uni.
Les versions les plus utilisées sont les suivantes : 3E, avion d'origine et 53, version dérivée pour la recherche, 3S (strike) pour l'attaque contre les sous-marins, 3lV(watch) pour la détection radar, la recherche et la navigation.
La France reçoit après la guerre 143 appareils de trois types différents livrés par les Etats-Unis, puis 27 du Royaume-Uni, du type AS IV, en principe pour prélever des pièces de rechange.
Mais certains sont mis en vol. La Flottille 4.F est la première équipée de ce type d'appareil, en 1951.
Dans les trois flottilles 4.F, 6.F et 9.F, les TBM opèrent en binôme : le 3W détecte et le 3S attaque.
Les TBM seront remplacés plus tard par les BR 1 050 Alizé.
La 3.S est la dernière unité utilisatrice et elle utilisera ce type d'avion jusqu'en 1965. Les formations utilisatrices sont les suivantes : 4.F, 6.F, 9.F,3.S,5.S,10.S,15.S,54.S, 56.S. Ces appareils seront utilisés en AFN principalement pour la surveillance de la navigation maritime (Sur-mar).
Les versions utilisées par la France sont :
- TBM-53: version standard du 7ï?M-3sur lesquels la tourelle est remplacée par une verrière. Le poste mitrailleur arrière est supprimé. La cabine arrière est aménagée plus rationnellement.
- TBM-3W : version qui reçut un radar (watch) pour la détection radar, la recherche et la navigation.
- TBM-3S : version d'attaque.
- TBM-57: il s'agit de la version Aéro du TBM-3S. Il a un équipement ECM et un projecteur sous l'aile gauche.

Jacques Moulin

Caractéristiques
Envergure : 16,51 m, Longueur: 12,48m, Hauteur: 4,70m , Envergure ailes repliées : 5,80 m, Surface alaire : 45,52 m, Masse à vide: 4 777kg, Masse en charge : 6 414 kg, Masse maxi : 7 500 kg,
Performances :
Vitesse maxi : 430 km/h, Ascensionnelle : 628 m/mn, Autonomie :4 heures, Plafond opérationnel : 7 000 mètres, Rayon d'action maximum : 4 000 km, Distance franchissable : 2 200 km (3 090 km avec réservoir)
Motorisation:
Un Wright Cyclone R 2600-20 de 1926 CV, 14 cylindres en double étoile, à refroidissement par air, hélice tripale.
Équipage: Pilote, 2.dîrecteurs (radariste ou navigateur aérien) sur TBM53et3W. Pilote, radio, radariste, bombardier sur TBM3S.
Missions: Lutte ASM embarquée, Surmar (surveillance maritime)

Retour