MESSERSCHMITT BF 108 OU NORD 1000 "Pinguoin"

Le Messerschmitt Bf 108 "Taifun" était un avion quadriplace monomoteur, développé parWilly Messerschmitt, ingénieur en chef de la BFW (Bayerische Flugzeug-werke), à Augsbourg, en Allemagne.
Historique
La conception du Bf 708 est directement liée au Challenge international des avions de tourisme de 1934.
En effet, en 1933, le Reichs-luftarhrt ministerium (RLM), le ministère de l'aviation allemand demanda à trois constructeurs, Bayerische Flugzeug Werke (futur Messerschmitt AG), Fieseler et Klemm, de concevoir chacun un appareil pour participer à ce challenge.
Le projet de Messerschmitt fut prêt après seulement sept mois et reçut la dénomination "Bf108".
Le prototype du Bf 108 A effectua son premier vol le 13 juin 1934. Peu après, trois appareils participèrent au challenge, mais bien qu'ils dominèrent les épreuves techniques, ils finirent 5e, 6e et 16e.
Ces résultats modestes handicapèrent les ventes et le succès escompté n'arriva pas, malgré le record établi par Elly Beinhorn, le 13 août 1935, qui parcourut les 3 750 km du vol Gleiwitz-Berlin-lstanbul en seulement 13 heures et 30 minutes. Le principal handicap du Bf 108 était son coût, bien trop lélevé pour les aéroclubs. Ce n'est qu'en 1936 que le succès arriva pour le Bf 108, choisi par la Luftwaffe comme avion de liaison.
Par la suite, quelques entreprises l'utilisèrent comme avion d'affaires et des particuliers s'illustrèrent en battant des records, faisant ainsi la une des journaux
Sept avions furent produits à Augsbourg, en 1936, puis la production fut déménagée et reprit à Ratisbonne, en 1938 (175 avions).
Le Bf 108 a été utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale comme avion de liaison et de transport de personnel par la Luftwaffe, ainsi que par de nombreux autres pays.
Fin 1940,-Messerschmitt entreprit de développer une nouvelle version, baptisée D-1, optimisée pour les usages de la Luftwaffe. Elle entra en production à l'automne 1941, Entre 1934 et 1942, 529 Me-108 seront construits en Allemagne. À partirde 1941, des études furent entreprises pour développer une version modernisée, dotée d'un train tricycle rentrant. Cette évolution, baptisée Me 208, ne sera pas produite en Allemagne, à cause de la situation de l'industrie allemande à cette époque. :
Production en France:
En février 1942, la production des Bf 108 fut transférée en France, aux Mureaux (Yvelines), dans les usines de la Société Nationale de Constructions Aéronautiques du Nord (SNCAN). La production en série mit toutefois du temps à se mettre en marche.
Pendant l'Occupation, le Bf 108 fut fabriqué sous licence à environ 170 exemplaires, en tant que Bf 108 01, qui sera rebaptisé Nord 1000 Pingouin après la Libération. Après le changement des moteurs Argus par des moteurs Renault, ils devinrent Nord 1001 et Nord 1002.
La SNCAN fut également en charge de finir le développement du Me 208, qui donnera la série des Nord 1101.
Le premier prototype décolla enfin en juillet 1943, mais seuls deux appareils seront construits.
Après la Libération en 1944, la SNCAN continua de produire des Nord 1000, puis les Nord 1001 à moteur Renault 6Q11 (6 cylindres en ligne), et les N1002à moteur 6Q10, qui devinrent petit à petit la version standard, par remplacement des moteurs. Une version plus tardive sera le Nord 1002 M, pour l'aéronavale. Les Nord 1OOO servirent en tant qu'avions de liaison et d'entraînement dans l'Armée de l'Air et l'aéronautique navale française jusqu'en 1961 et 1962.
Après 1962, les avions restants furent vendus et utilisés par des particuliers ou des collectionneurs. De nos jours, quelques-uns sont encore en état de vol. Un petit nombre de ces appareils fut utilisé en tant qu'appareil de liaison en AFN.
Description
Avec son fuselage préfabriqué en aluminium de type monocoque, cet appareil était en avance sur son époque. Le revêtement des ailes était assemblé par rivets à têtes fraisées, par embrèvement (la tête du rivet est noyée dans la voilure), sans aucune aspérité. Ses ailes mono longeron supportaient une forte charge alaire (pour l'époque) et étaient équipées de becs à fente automatiques (brevet HandIey-Page) et de volets de courbure.
Le train classique, à voie étroite, était rétractable et équipé d'amortisseurs hydrauliques. Les pilotes de l'époque n'étant pas encore familiers des trains rentrants, des avertisseurs optiques et sonores avaient été installés pour éviter les atterrissages train rentré.
Quelques-unes de ses caractéristiques (construction 'eh aluminium monocoque par assemblage des deux hémi-fuselages, ailes à volets à fentes et becs de bord d'attaque, train à voie étroite : 1,50 m), se retrouvèrent sur les très célèbres chasseurs Messerschmitt Bf 109, conçus à la même époque.
Versions de la fabrication française
Nord 1000 Pingouin :
version francisée du Bf 108 et dotée du même moteur que la version allemande : un Argus As 10 de 240cv. Nord 1001 Pingouin : version dérivée du Nord 1000, dotée d'un moteur Renault 6Q11 de même puissance.
Nord 1002 Pingouin : version dérivée du Nord 1000, dotée d'un moteur Renault 6Q10 de même puissance.
NB : les moteurs Renault 6Q11 et 6Q10 étaient fabriqués et stockés en grand nombre pour les avions Caudron Renault "Goéland". Ils étaient identiques sauf le sens de rotation qui était inversé.

Jacques Moulin
Caractéristiques des différentes versions

Appareil

Nord 1000

Nord 1001

Nord 1002

Envergure

10,62 m

10,62 m

10,62 m

Longueur

8,70 m

8,70 m

8,70 m

Surface portante:

19,26 m

19,26 m

19,26 m

Equipage et passagers :

4

4

4

Masse à vide:

907 kg

892 kg

892 kg

Masse totale:

1 450 kg

l 388 kg

l 388 kg

Vitesse de croisière:

272 km/h

265 km/h

265 km/h

Autonomie:

795 km

1 000 km

1 000 km

Motorisation :

1 Argus As-10 C 3 de 240 ch

1 Renault 6 Q-11 de 230 ch

1 Renault 6 Q-10 de 230 ch

Retour