Piper L-18-C / L-21-B

Lors de la formation de l'ALAT, l'Armée de Terre avait récupéré un certain nombre d'avions de construction américaine, dont des Piper "Cub", (équivalent au PiperPA-11), disponibles en très grand nombre sur le marché de l'occasion militaire. L'aviation américaine en avait utilisé une grande quantité et ces appareils étaient disponibles à des prix très bas. L'ALAT, bien entendu, en acquit un certain nombre pour l'utilisation de la reconnaissance aérienne et la liaison.
D'autres Piper de différents modèles serviront d'ailleurs dans les aéro-clubs du monde entier. A l'origine il s'agissait d'un appareil civil, à l'image de son frère le Piper J-3 "Cub". Il existait également des versions militaires de reconnaissance et de liaison, le L-4.
Par la suite le "Super Cup", version PA-18, devint pour les militaires le L-18. Il fut abondamment utilisé comme le J-3 ou L-4, lors de la Seconde Guerre mondiale, pour les liaisons et la reconnaissance d'artillerie. Par la suite, les L-18-C "Gras-shopper" (PA-18) d'origine, qui étaient équipés d'un moteur ne développant que 95 chevaux, furent complétés par une version améliorée avec des volets.
Deux versions existaient.
Le type L-21-B, équipé d'un moteur de 135 chevaux et le L-21-BM, équipé d'un moteur de 150 chevaux. (Il est très difficile de différencier les deux versions).
Ces Pipers sont souvent confondus avec les Cessna, mais les trains d'atterrissage fixes sont très différents. Celui du L-18/L-21 étant bien plus fragile à cause de sa plus faible voie.
Ces appareils étaient en fait des avions d'origine civile, la cellule étant essentiellement la même que celle d'un J-3, Cependant, le support du moteur était légèrement différent, le pare-brise plus incliné et le capot moteur fermé. Il y avait au moins un réservoir dans l'aile, les deux sièges arrières avaient été déplacés légèrement.
Le moteur d'origine était un Continental A65-8 de 90 ch, tandis que les modèles L-21-BM étaient équipés de moteur Lycoming 0-290-D de 150 chevaux.
Ces avions étaient, comme les Cessna L-19, utilisés par l'ALAT pour les mêmes missions de liaison et d'observation. Il ne semble pas que ces appareils aient été armés.
Le Piper est un appareil assez léger ce qui lui permet d'être performant mais l'avion est quand même assez lourd à manœuvrer dans le cas de vent très fort. Il est capable de décollages et d'atterrissages courts sur des terrains non préparés, mais conserve quand même, grâce à son faible poids, une assez bonne vitesse de croisière pour sa configuration.
Le L-21-B ou PA-18 Piper "Super Cub" est le digne successeur du J-3.
Plus spacieux, plus puissant, il remplace chez le constructeur le J-3 a partir de 1949, et quoique techniquement complètement démodé, il restera en production chez Piper jusqu'en 1994 ce qui en fait un des records de durée de production.
Parallèlement à ces nouveautés, le PA-18 est le dernier développement du Cub et reste en production sans changement notable de 1949 jusqu'en 1994. Par rapport au J-3, le PA-18 se distingue par les points sui-vants :
- Cabine plus spacieuse héritée du PA-14quadriplace.
- Longeron d'aile métallique.
- Réservoirs d'essence dans les ailes de plus grandes capacités, conférant une autonomie digne de ce nom.
- Place pilote à l'avant.
-Capot moteur entièrement caréné.
La puissance du moteur Continental C-90 de 90 ch. (PA-18-90). Par rapport au L-18, le L-21 possède en plus :
- Des volets.
- Un capot moteur avec des entrées d'airs centrées.
Le moteur est un 135 ch sur les L-21-Bet 150 ch sur le L-21-BM.
Une autre version du Piper fut utilisée en très petit nombre. Il s'agissait du "Tripacer", appareil doté d'un train tricycle en remplacement du train classique, avec une roue avant à la place de la roulette de queue. Aucun ne fut toutefois utilisé en Algérie, les rares " Tripacer" de l'ALAT étaient basés en Mauritanie. Les L-21-B de l'Armée américaine encore en service en 1962 ont été rebaptisés U-7A a cette date.

Jacques Moulin avec la participation de Pierre Courrier

Caractéristiques techniques du L-1M; (Modèle 90 ch.)
- Monoplan à aile haute semi-cantilever avec volets. - Biplace en tandem à cabine fermée. - Train classique fixe avec roulette de queue. - Moteur Continental 4 cylindres à plat refroidi par air entièrement caréné. - Deux réservoirs d'essence dans les ailes d'une capacité totale de 136 litres. - Consommation : 19L/h - Distance franchissable : 575 km -Envergure: 10,76m - Longueur : 6,83 m - Hauteur : 2,042 m - Surface alaire :16,47m2 - Poids à vide : 370 kg - Poids en charge : 680 kg - Distance de décollage (passage des 15 m) : 230 m - Distance d'atterrissage après passage des 15 m : 225 m \. Roulage à l'atterrissage : 120m .
Retour